Per Ardua Ad Astra

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Per Ardua Ad Astra

Message par F/JG300_Tabo le Jeu 12 Mar 2009 - 22:32

Il était une fois, en juillet 2001, un ptit gars du pays de Heidi qui
organisa sa dernière vrai grande sortie (compte tenu de la famille qui
s’agrandissait et du budget qui diminuait…) de fana de l’aviation de la WWII.

Accompagné de mes potes du Fan club du B17 « Sally B », nous débarquâmes pour une ballade de quelques jours en Grande-Bretagne. Camp de base : Lincoln.

Au programme :
- visite la base de Harrington qui accueillait l’escadrille secrète USAAF 801st/492nd - « The carpetbaggers » (B24) – petit musée sympa ;

http://harringtonmuseum.org.u



- visite de l’ancienne base de l’escadrille 207 Sqn (Lancasters) de Langar – tour des anciennes pistes avec un pilote russe… ça s’invente pas ! A part ça, la base est toujours là, avec ses pistes et sa tour d’époque. Des paras ont pris possessions des lieux. Y s’étaient un peu sur le cul quand je leur
ai ramené quelques documents d’époques et des reliques de l’une de leur machine qui a fait une halte forcée du coté de chez moi…

http://www.raf.mod.uk/bombercommand/s73.html
http://www.controltowers.co.uk/L/Langar.htm




- descente d’une bière à Scampton (base des célèbres Lancasters briseurs de barrage et accessoirement des Red Arrows) au « Dambusters Inn » - pub bourré de reliques (reste du Tirpitz, uniformes, musique d’époque – la classe quoi !) patron super sympa : « si vous m’aviez averti de votre venue, je vous aurait organisé une visite de la base… »

http://www.aeroscale.co.uk/modules.php?op=modload&name=Sections&file=index&req=viewarticle&artid=1404





- méga-meeting de fers à souder à Waddington (oû on a perdu un ptit gars qui parlait que suisse-allemand… by chance les Bobbies anglais sont plutôt efficaces !)

- Mais le clou fut la visite de l’ancienne base de East Kirby. En deux mots : les deux frères Panton avaient en tête de rendre hommage à leur frère ainé, disparu aux commandes de son bombardier durant la WWII. Ni une, ni deux, une fois la guerre terminée, ils achetèrent les terres (et l’ancienne base de la RAF) de East Kirby pour en faire un musée. Puis, ils décidèrent de restaurer un bombardier : ils achetèrent donc un ancien Lancaster de l’Aeronavale française. Ensuite, ils entreprirent de restaurer un moteur, puis deux… et finalement les quatre !



De nos jours, ils sortent (sur demande) leur machine du hangar à la force de ses moteurs – et quels moteurs !

De mon côté, j’étais également accompagné de mon ami Jim dont le père a perdu la vie en Suisse lors du crash de son Lancaster en juillet 1943. Lors de ces nombreuses années de recherches communes, Jim et moi sommes devenus amis et, tout naturellement, il nous a guidé lors de notre tour dans le Lincolnshire

En fait, j’avais préparé une surprise pour Jim : en accord avec les frère Panton, il pouvait prendre place dans le Lancaster lors du roll-out ! La tête du gars !

Et moi ? et ben on m’a également tiré dans la machine – NX 611 – « Just Jane » ! je me suis retrouvé derrière le pilote, (d’époque – je vous jure – avec chemise bleue, serre-tête en cuir et bedaine de circonstance), à côté du flight engineer.

Démarrage du moteur 3, du 2, puis 4 et 1 – quelle musique !
Il pousse les moteurs extérieurs – on roule !

Virage à droite, face au public, debout sur les freins et … PLEIN GAZ SUR LES 4 MOTEURS !

10 secondes de pur bonheur - émotionomètre en butée - souffle coupé – des frissons – je fesait un saut de 60 ans en arrière – immersion totale !

Que du bonheur !

Jim est redescendu avec l’émotion qui va avec : « c’est le plus beau jour de ma vie » qu’il m’avait dit. Il s’était rapproché un peu plus de son père disparu.

Voilà, en attendant les photos que je dois encore scanner, une chtite vidéo qui, même si c'est pas nous dessus, résume ce que nous avons vécu :

http://www.youtube.com/watch?v=1tVtcvOaDMA

http://www.youtube.com/watch?v=O_-fLlvDFvc

http://www.lincsaviation.co.uk/

Voilà pourquoi (entre autre) j'ai du respect pour les anglais et leurs machines qui pissent de l'huile...
avatar
F/JG300_Tabo
Oberfeldwebel
Oberfeldwebel

Nombre de messages : 1790
Age : 50
Localisation : les trous c'est dans l'Emmental, pas le Gruyère !
Date d'inscription : 04/04/2007

http://www.pacapona.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Per Ardua Ad Astra

Message par 615sqn_Yann-per le Jeu 12 Mar 2009 - 22:41

Tu rigole!! ma Triumph ne pisse pas l'huile !!!!! bon mon Norton 750 JPS un peu mais quand on aime on compte pas !!!!!!
avatar
615sqn_Yann-per
Pilot Officer
Pilot Officer

Nombre de messages : 851
Age : 58
Localisation : Trés a L'Ouest !!!
Date d'inscription : 19/04/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Per Ardua Ad Astra

Message par RTA_Redfox le Ven 13 Mar 2009 - 0:25

super récit...Merci Tabo. De ces souvenirs qu'on oublie jamais. J'ai un ami qui a volé sur la bête quand il était aux couleurs de la marine; il s'est posé à Vella lavella si ce nom vous rappel quelque chose Wink Dommage que les anciens que nous avons à notre musée ne soient pas trop bavard sur le sujet. Surtout ceux qui ont combattu et perdu des amis...
avatar
RTA_Redfox
Major
Major

Nombre de messages : 9956
Age : 48
Localisation : Tuskegee airport
Date d'inscription : 06/11/2005

http://flyingtagger.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Per Ardua Ad Astra

Message par F/JG300_Tabo le Ven 13 Mar 2009 - 7:51

C'est vrai. On rencontre souvent un mur de silence, de soupirs et d'hésitations avec les vétérans. Notre vision des "choses" est bien sûr biaisée et ne reflète pas tous ces détails qui font un humain.

Rien que Jim et ses frères, ce fut une expérience. Quand je les ai emenés (à leur demande) sur la tombe de leur père, à Vevey, en Suisse, ce fut juste émouvant : de voir trois vieux messieurs pleurer comme des madeleines, 50 ans après les faits - ça fait tout drôle quand tu as passé des années à potasser des documents, de la paperasse. Là, l'histoire devient réalité.

Et le frère de Jim de m'expliquer : "Tu vois, quand mon père est parti en mission en 1943, il m'a laissé deux pièces de monnaies. Il m'a dit : la première tu peux la dépenser de suite pour des bonbons. La seconde, tu la dépensera quand je serais de retour. " Et ce grand-père, les yeux tout embuhés, de me sortir la seconde pièce de son portemonnaie.

Ils ont passé plus de 50 ans dans l'ignorance des circonstance du décès de leur père, disparu sur un bout de montagne, posé au bord du la Léman. Mes travaux leur apportèrent un peu de lumière et beaucoup de sérénité - et c'était déjà un beau résultat.

C'est long un deuil de plus de 50 ans !
avatar
F/JG300_Tabo
Oberfeldwebel
Oberfeldwebel

Nombre de messages : 1790
Age : 50
Localisation : les trous c'est dans l'Emmental, pas le Gruyère !
Date d'inscription : 04/04/2007

http://www.pacapona.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Per Ardua Ad Astra

Message par Invité le Ven 13 Mar 2009 - 9:53

super taboo !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Per Ardua Ad Astra

Message par 615sqn_Devarenne le Ven 13 Mar 2009 - 12:14

oui vraiment tres emouvant :( ,,,,,Merci Tabo de l'avoir partager avec nous
avatar
615sqn_Devarenne
Flying Officer
Flying Officer

Nombre de messages : 2561
Age : 71
Localisation : Gergovi
Date d'inscription : 04/04/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Per Ardua Ad Astra

Message par Invité le Ven 13 Mar 2009 - 16:39

grand merci à toi, bravo Tabo

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Per Ardua Ad Astra

Message par RTA_Tchaykaram le Ven 13 Mar 2009 - 19:21

Trés emouvant , merci Tabo :)
avatar
RTA_Tchaykaram
Lt Colonel
Lt Colonel

Nombre de messages : 3056
Localisation : briefing room
Date d'inscription : 28/10/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Per Ardua Ad Astra

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum