AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Histoire secrète

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
GR_2/33_Golgoth



Nombre de messages : 5878
Age : 41
Localisation : Still a black man
Date d'inscription : 24/02/2007

MessageSujet: Histoire secrète   Lun 23 Sep 2013 - 10:27

Histoire cachée : Le jour où l'US Air Force a laissé tomber une bombe à hydrogène sur la Caroline du Nord


L’US Air Force a largué par inadvertance une bombe atomique sur la Caroline du Nord en 1961. Si un simple interrupteur de sécurité n’avait pas empêché l’enclenchement de la détonation, des millions de vies dans le nord-est auraient été en danger, c’est ce que révèle un nouveau document.

La révélation donne la première preuve concluante, après des décennies de spéculation, que l’armée américaine a évité de justesse une catastrophe auto-infligée. L’incident est expliqué en détail dans un document récemment déclassifié écrit par Parker F. Jones, superviseur du département de la sécurité de l’armement nucléaire au Sandia National Laboratories.

Le document – écrit en 1969 et intitulé «Comment j’ai appris à me méfier de la bombe H", parodié dans le film de Stanley Kubrick « Dr. Folamour ou: Comment j’ai appris à cesser de m’inquiéter et à aimer la bombe « - a été divulgué au Guardian par le journaliste Eric Schlosser.

Trois jours après l’investiture du président John F. Kennedy, un bombardier B-52 transportant deux bombes à hydrogène Mark 39 a quitté Goldsboro, en Caroline du Nord pour un vol de routine le long de la côte Est. L’avion s’est bientôt mis en chute libre, jetant ses bombes dans l’air à proximité de plusieurs grands centres urbains.

Chacun des explosifs portait une charge utile de 4 mégatonnes – équivalant à peu près à quatre millions de tonnes de TNT – qui aurait pu déclencher une explosion 260 fois plus puissante que la bombe atomique qui a détruit Hiroshima à la fin de la Seconde Guerre mondiale.

Une des bombes fonctionna de la même manière que celles qui sont tombées sur le Japon moins de 20 ans auparavant – en ouvrant son parachute et en engageant le déclenchement de ses mécanismes. La seule chose qui a empêché on ne sait combien de milliers, voire des millions d’être tués, c’était un simple interrupteur basse tension.

Cette bombe à hydrogène, connue sous le nom MK 39 Mod 2, est tombée sur les branches des arbres à Faro, Caroline du Nord, tandis que le second explosif a atterri paisiblement près de Big Daddy’s Road à Pikeville. Jones a déterminé que trois des quatre interrupteurs destinés à empêcher la détonation involontaire sur MK 39 Mod 2 n’ont pas fonctionné correctement, et quand un signal de tir a été déclenché le quatrième interrupteur était le seul système de sûreté qui a fonctionné.

Les retombées nucléaires de la détonation aurait risqué de millions de vies à Baltimore, Washington DC, Philadelphie, New York City, et les zones environnantes.

"La bombe MK Mod 2 n’avait pas une sécurité adéquate pour le rôle d’alerte aéroporté dans le B-52", avait écrit Jones dans son évaluation de 1969. Il avait constaté «un simple interrupteur de dynamo-technologie, basse tension s’était dressé entre les Etats-Unis et une catastrophe majeure … Il y aurait eu des mauvaises nouvelle à la pelle."

Avant que Schlosser ne déterre le document à travers une demande d’accès à l’information (Freedom of Information Act), le gouvernement américain avait longtemps nié qu’un tel événement ait jamais eu lieu.

«Le gouvernement américain a toujours essayé de cacher les informations au peuple américain afin d’éviter des questions au sujet de notre politique d’armement nucléaire", a-t-il déclaré au Guardian. "On nous a dit qu’il n’y avait aucune possibilité pour que ces armes explosent accidentellement, pourtant en voilà une qui a failli le faire".


Lien:
http://www.theguardian.com/world/2013/sep/20/usaf-atomic-bomb-north-carolina-1961
Revenir en haut Aller en bas
http://www.groupe-savoie.fr
F/JG300_Egon
Major LW
Major LW


Nombre de messages : 5450
Age : 35
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 27/12/2006

MessageSujet: Re: Histoire secrète   Lun 23 Sep 2013 - 11:51

Oups j'ai glissé chef ! pale 

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Si vous ressortez de chez moi les loulouttes, si vous survivez à mon instruction, vous deviendrez une arme, vous deviendrez un prêtre de la mort implorant la guerre...
Revenir en haut Aller en bas
RTA_Mc givré
Lt Colonel
Lt Colonel


Nombre de messages : 10236
Age : 28
Localisation : Ta soeur
Date d'inscription : 02/09/2006

MessageSujet: Re: Histoire secrète   Lun 23 Sep 2013 - 13:03

A quoi ça sert d'avoir 115 dispositifs de sécurité si un "simple interrupteur" suffit ...
Rha là là ils se compliquent vraiment la vie pour rien ces américains Laughing 

Par contre mention spéciale au pilote du bomber qui réussit à disloquer son appareil en vol, ça c'est la classe ! Zoubida 

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Les pieds sur terre, le cœur avec les hommes, la tête dans les étoiles

Revenir en haut Aller en bas
RTA_Cappy
Major
Major


Nombre de messages : 2468
Date d'inscription : 30/11/2005

MessageSujet: Re: Histoire secrète   Lun 23 Sep 2013 - 16:16

ça sent le coup d'une belette du Texas tout ça. lol!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Histoire secrète   Aujourd'hui à 18:14

Revenir en haut Aller en bas
 
Histoire secrète
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'Histoire Secrète
» La fausse histoire d'un vrai menteur.
» [Kamy]L'histoire d'un Crâ...
» L'histoire de Dietrich de la famille Hohenloe
» Le Foot en LR une longue histoire : aujourd hui l AS BEZIERS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GEFUV :: Le tripot de Macao :: -
Sauter vers: