Lectures

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Lectures

Message par 615sqn_Manfred le Sam 16 Avr 2016 - 21:20

Salut

Comme il ne me semble pas avoir trouvé un "fil de discussion" à ce sujet. Si c'est déjà le cas désolé.

Histoire de partager nos lectures en rapport avec l'aviation ou l'histoire militaire ou sur d'autres sujets. Etant, personnellement, très dépensier en livres et revues, toujours intéressant d'avoir quelques idées.


Personnellement, ma dernière lecture.

La chronique consacrée au No.41 Squadron par Steve Brew.

- BREW Steve. Blood Sweat and Courage : 41 Squadron RAF 1939 - 1942. Fonthill, 2014. 959 p.



- BREW Steve. Blood, Sweat and Valour : 41 Squadron RAF 1942 - 1945. Fonthill, 2012. 1088 p.


Oui, le volume 2 (chronologiquement parlant) est sortie avant le premier. Je l'avais acheté à sa sortie, et je viens enfin de terminer le Volume 1 après quelques mois de lectures (quoique entrecoupé par d'autres bouquins).


En général, je n'aime pas trop employer le terme d'histoire définitive mais après la lecture de ces 2 gros pavés, difficile d'imaginer d'autres informations en rapport à ce Squadron de la Royal Air Force.

Comme les 2 volumes consacrés à la JG300 par Yves Lorant et Richard Goyat, on a avec cet ouvrage l'exemple parfait de ce que devrait être la chronique d'un Squadron de la RAF.

Un détail des opérations avec des entrés quasi-quotidienne (cela change des bouquins où chaque paragraphe commence avec "le jour suivant" ou "le lendemain" obligeant à reprendre 3 - 4 pages en arrières pour trouver la date) montrant bien qu'il ne s'agit pas uniquement de raconter des combats aériens mais bien la vie des pilotes avec de nombreuses journées sans actions ou consacré aux entraînements. Entraînements souvent très coûteux en vie humaine.

Mais aussi un véritable travail de recherche, certes l'auteur se base sur l'ORB du Squadron mais en croissant une multitude de sources variées, ce qui renforce la crédibilité du travail.

Un nombre de photo assez important, quoique d'une qualité parfois variables et pas toujours inédites (bien qu'un grand nombre provient d'archives familiales). Environ 300 par volumes.

Des annexes extrêmement nombreuses et bien réalisés, que ce soit dans la lecture (tableau résumant les missions, la dotation du Squadron notamment) ou en fin d'ouvrages : liste et biographie des pilotes, victoires aériennes, appareils en services (environ 200 pages d'annexes), avec régulièrement références aux documents d'archives.

Quelques critiques néanmoins :
1°: l'absence d'index, uniquement disponible sur le site de l'auteur (le gros point noire pour moi, surtout pour un ouvrage de cet envergure) ;

2°: les notes en fin de livre et non en bas de page, obligeant à jongler en permanence avec deux marques pages. Car ici, les notes sont réellement intéressante à lire car ne se résumant pas à citer les sources et aussi à fournir des compléments d'informations.

3°: On peut aussi regretter un manque de partialité dans la reconstitution des engagements aériens. Globalement, on a surtout la vision des pilotes du No.41 Squadron avec revendication = victoire. J'aurais parfois aimé avoir le compte rendue réel côté Luftwaffe afin de relativiser certains événements aériens.
Pour défendre l'auteur, il faut reconnaître qu'il s'agit d'une chronique du No.41 Squadron et non des affrontements aériens au-dessus de la France. En outre, la complexité de ces opérations aériennes avec souvent une dizaine de Squadrons côté britannique rend assez illusoire le croisement d'informations pour reconstituer précisément les combats aériens entre individus.

Dans tous les cas, une lecture vivement conseillé pour les passionnés de la Royal Air Force afin de vivre le quotidien des pilotes d'un Squadron de chasse, le tout avec un travail d'une rigueur et d'une précision méticuleuse.
Avec évidemment, le défaut d'être très épais (environ 1 500 pages, sans compter les annexes et notes) et parfois trop détaillé.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Combats aériens sur la Corne de l'Afrique (juin 1940 - novembre 1941)
No.615 (County of Surrey) Squadron
Critiques Livres - Revues

http://aviationaoi.com/
avatar
615sqn_Manfred
Flying Officer
Flying Officer

Nombre de messages : 574
Localisation : Dans le froid arctique d'Oslo
Date d'inscription : 07/08/2007

http://aviationaoi.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lectures

Message par RTA_Goliat le Sam 16 Avr 2016 - 22:53

Sujet hyper interessant !
Un admin devrait déplacer ton sujet en catégorie passionata où il a, a mon avis, tout à fait sa place Very Happy
avatar
RTA_Goliat
Major
Major

Nombre de messages : 7702
Age : 29
Localisation : Vaucluse
Date d'inscription : 24/04/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lectures

Message par RTA_Mc givré le Dim 17 Avr 2016 - 0:44

Check :)

je suis pas passioné par pilotes de spits, mais ça a l'air d'avoir été une bonne escadrille de bourrin pendant la bataille d'Angleterre !

Il doit y avoir de l'anecdote à foison Happy Love

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Les pieds sur terre, le cœur avec les hommes, la tête dans les étoiles

avatar
RTA_Mc givré
Lt Colonel
Lt Colonel

Nombre de messages : 10450
Age : 29
Localisation : Ta soeur
Date d'inscription : 02/09/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lectures

Message par 615sqn_Manfred le Mer 20 Avr 2016 - 15:29

Acheté lundi, et feuilleter rapidement.

Le nouveau Batailles Aériennes, n°76 : Non-stop offensive : la Luftwaffe sur la défense (Jean-Louis Roba).



http://www.avions-bateaux.com/produit/lela-presse/2846


Concernant cette revue, je dois reconnaître ne plus l'acheter régulièrement car devenue très hétérogène. Avec parfois des numéros de grandes qualités comme les volumes consacrés à la Première Guerre mondiale (sous la plume de David Méchin) ou les deux volumes sur les opérations aériennes en Provence, mais aussi parfois l'impression de tourner en rond sur les mêmes sujets ou de retrouver toujours les 2 - 3 mêmes auteurs, tandis que de nombreuses autres thématiques sont totalement oubliées.

Par ailleurs, on se retrouve phase à un numéro écrit par Jean-Louis Roba. Or, si sur la description des opérations aériennes ses travaux sont toujours de grandes qualités, on peut regretter la multiplication de certains propos d'actualités voir d'opinions politiques très limites, et rendant parfois la lecture profondément désagréable.

Cependant, le sujet m'intéressant, j'ai décidé de passer outre et d'en faire l'achat (quoique avec une certaine méfiance, notamment vu l'édito).

Certes, au final je n'ai pas réellement trouvé les informations que je recherchais mais le contenu est assez intéressant, même si il est dommage de retrouver toujours la liste des 4 - 5 mêmes Squadron concernant la Royal Air Force. Il est vrai que vu la complexité des opérations aériennes côté britannique, il est illusoire d'espérer traiter la participation de l'ensemble des acteurs. Mais, dans l'ensemble les entrées journalières sont assez complète avec beaucoup de témoignage ce qui rend la lecture assez vivante. Plusieurs portraits d'aviateurs encadrent le texte (et notamment des courtes biographies en annexe, quoique d'une utilité parfois très relative).

Dans l'ensemble l'aspect description des opérations aériennes est assez bien détaillé et précis. Les deux belligérants sont traités de façon plus ou moins égales en quantité dans le texte, ce qui est très appréciable, là où certains auteurs ont tendance à en privilégier un (même si on sent bien une plus grande affinité de Roba pour la Luftwaffe).

Il est, néanmoins, dommage de retrouver encore 2 - 3 réflexions de l'auteur, même si il faut reconnaître qu'elles sont, pour une fois, peu nombreuses et moins choquantes. La Conclusion, par contre, est totalement inutile (ou limité volontairement pour éviter les erreurs de précédents numéros ?).

A noter aussi beaucoup de photos, même si pas forcément inédites.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Combats aériens sur la Corne de l'Afrique (juin 1940 - novembre 1941)
No.615 (County of Surrey) Squadron
Critiques Livres - Revues

http://aviationaoi.com/
avatar
615sqn_Manfred
Flying Officer
Flying Officer

Nombre de messages : 574
Localisation : Dans le froid arctique d'Oslo
Date d'inscription : 07/08/2007

http://aviationaoi.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lectures

Message par 615sqn_Manfred le Ven 22 Avr 2016 - 17:49

Cette fois il ne s'agit pas d'un format papier mais internet.

https://storyofwar.com/

En l'occurrence la publication, sous un site internet, des "carnets de guerre" d'un pilote de la Royal Air Force : Colin D.C. Dunford Wood. Le nom est probablement inconnu car il n'a pas eu la carrière d'un grand pilote de chasse, ou volé auprès d'une escadrille prestigieuse. Globalement, ses états de services durant la guerre sont très limités, principalement dans des écoles de pilotages, quelques missions au-dessus de Burma ou des Pays-Bas en 1945, et surtout beaucoup d'attente, quasiment aucun combats aériens et très peu d'opérations opérationnelles.

C'est l'un des gros intérêt de ces "carnets" fournir une description de la carrière d'un pilote anonyme de la RAF comme de très nombreux autres. Loin des grands as faisant régulièrement le thème des articles et livres.

Néanmoins, si sa carrière est finalement très limité, elle contient quelques points forts intéressant notamment sa présence sur la base aérienne d'Habbaiya lors du coup d'état irakien de mai 1941 et sa participation aux opérations de défense. A noter aussi la présence de deux documents d'archives très rares : l'historique de la No.4 STFS et divers bulletins de renseignements sur les événements irakiens. Soit un éclairage passionnant sur ces opérations aériennes exotiques. Ainsi que quelques photo.


Enfin, quelques informations exotiques sur le début de sa carrière militaire dans l'Armée Britannique aux Indes en 1938 - 1939 notamment sur les opérations de police coloniale dans les zones frontalières de l'actuel Pakistan.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Combats aériens sur la Corne de l'Afrique (juin 1940 - novembre 1941)
No.615 (County of Surrey) Squadron
Critiques Livres - Revues

http://aviationaoi.com/
avatar
615sqn_Manfred
Flying Officer
Flying Officer

Nombre de messages : 574
Localisation : Dans le froid arctique d'Oslo
Date d'inscription : 07/08/2007

http://aviationaoi.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lectures

Message par RTA_Goliat le Dim 24 Avr 2016 - 11:45

Allez j'y met un peu ma sauce moi aussi mais sur un thème plus récent :




"Claudia" nous raconte à travers ce livre ses premières années dans l'armée, des sélections en vol à son arrivée en escadron opérationnel et ses missions ou exercices et pas mal d'OPEX : 3 fois l’Afghanistan, 1 mois au dessus de la Lybie et les différents exercices OTAN auxquels participe régulièrement l'Armée de l'Air (TLP, red Flag, mapple Flag etc...).

On découvre à quel point les missions peuvent être complexes notamment en Afgha où les règlent d'engagement sont parfois complexes à respecter lorsqu'on entend à la radio les gars en dessous se faire tirer dessus sans parler de l'identification claire et nette des ennemis pas toujours aussi facile.
Il nous fait réaliser que le duo pilote/nav' est bien plus qu'un simple partage des tâches.
L'écriture sans trop de fioriture et effets de styles nous met vraiment à la place du pilote ou du nav' suivant l'action en cours.

A conseiller sans regret pour ceux qui s’intéressent aux conflits modernes.
avatar
RTA_Goliat
Major
Major

Nombre de messages : 7702
Age : 29
Localisation : Vaucluse
Date d'inscription : 24/04/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lectures

Message par 615sqn_Manfred le Mar 12 Juil 2016 - 14:10

Salut

Il ne s'agit pas ici d'une lecture papier mais internet. Plus exactement, un site internet consacré au No.75 (NZ) Squadron. Un groupe de bombardement (Wellington et Stirling) composé essentiellement d'équipage néo zélandais, faisant partie du Bomber Command.

https://75nzsquadron.wordpress.com/

Le site existe depuis environ 3 - 4 ans et devient de plus en plus impressionnant par la liste des témoignages, documents (photos, logbooks) totalement inédits, ainsi que par une descriptions très poussée de l'activité du Squadron (sans réellement en fournir une chronique). Des heures et des heures de lectures.
J'espère sincèrement que le projet de l'auteur sur la rédaction d'un ouvrage sera concrétisé.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Combats aériens sur la Corne de l'Afrique (juin 1940 - novembre 1941)
No.615 (County of Surrey) Squadron
Critiques Livres - Revues

http://aviationaoi.com/
avatar
615sqn_Manfred
Flying Officer
Flying Officer

Nombre de messages : 574
Localisation : Dans le froid arctique d'Oslo
Date d'inscription : 07/08/2007

http://aviationaoi.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lectures

Message par 615sqn_Manfred le Sam 16 Juil 2016 - 14:43

Il est, enfin, disponible.

Après deux ans d'attente, le volume 3 de la History of the Mediterranean Air War est sortie. Au programme, la chute de l'Axe en Afrique du Nord puisque la période traitée va de novembre 1942 à mai 1943 avec l'évacuation du Cap Bon et la reddition des dernières troupes allemandes et italiennes.

736 pages (pour rappel, 560 pages au volume 1 et 736 pages au volume 1, soit déjà près de 2 000 pages sur les opérations aériennes sur ce front).

Comme d'habitude, l'ouvrage est écrit sous la direction de Christopher Shores avec la participation de plusieurs spécialistes des différentes forces aériennes en présence.

Certes, les deux premiers volumes comportaient quelques erreurs notamment concernant la South African Air Force (et probablement concernant les autres participants mais je m'y connais moins). Cependant, ils participent activement à la réécriture depuis 4 - 5 ans des opérations en Afrique du Nord, car il faut bien reconnaître que ce théâtre d'opération a longtemps souffert d'une documentation ancienne et souvent erronée. Depuis, de nombreuses publications italiennes ont permit de replacer l'action des forces italiennes dans la réalité (soit une participation majeur à la réussite de Rommel jusqu'en novembre 1942), tandis que la participation du Commonwealth (notamment l'Afrique du Sud) a fait l’objet de nombreux compléments et corrections. Il en est, de même, sur le plan terrestre, mais ce n'est pas le sujet ici.
Dans tous les cas, cette véritable somme sous la direction de Shores fournit une très grosse synthèse de la participation des différents acteurs dans le cadre de cette vision nouvelle des combats aériens en Afrique du Nord.

Certes, c'est une lecture assez aride (pas forcément un livre de chevet), avec de nombreux tableaux, mais incontournable dans la bibliothèque de tous les passionnées. Donc à acheter absolument (par ailleurs, The Book Depository ou Amazon propose actuellement une très belle promotion).






- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Combats aériens sur la Corne de l'Afrique (juin 1940 - novembre 1941)
No.615 (County of Surrey) Squadron
Critiques Livres - Revues

http://aviationaoi.com/
avatar
615sqn_Manfred
Flying Officer
Flying Officer

Nombre de messages : 574
Localisation : Dans le froid arctique d'Oslo
Date d'inscription : 07/08/2007

http://aviationaoi.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lectures

Message par 615sqn_Icare le Sam 16 Juil 2016 - 15:09

Pour  Manfred...

Si tu veux quand j'aurai fini de le lire je pourrais te l'envoyer. Ça couterais surement moins cher en bout de ligne.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Respectez votre ennemi, il vous respectera

 
avatar
615sqn_Icare
Flight Lieutenant
Flight Lieutenant

Nombre de messages : 1750
Age : 52
Localisation : Laval, Province de Québec, Canada
Date d'inscription : 02/12/2009

http://cms03.website-start.de/app/141528462/925587239/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lectures

Message par 615sqn_Manfred le Mar 19 Juil 2016 - 10:31

615sqn_Icare a écrit:Pour  Manfred...

Si tu veux quand j'aurai fini de le lire je pourrais te l'envoyer. Ça couterais surement moins cher en bout de ligne.


Salut

D'abord merci pour la proposition, quoique je ne sais pas ce qu'il en est des frais de port depuis votre beau Quebec vers la France. Mais, on en rediscutera ultérieurement. A noter que j'ai vu sur Amazon uk que la livre est proposé à £82,87 (oui, à ce prix, il ne faut surtout pas arrondir) Shocked Il y'a vraiment, parfois, des prix indécents chez les vendeurs affiliés à ces sites...

Dans tous les cas, je serais assez curieux d'avoir ton avis sur ce livre après lecture.

Car j'avais effectivement lu le livre de Gilbert Boulanger "L'alouette affolée" (acheté, par hasard, en me promenant dans une librairie à Aix-en-Provence). Très intéressant comme lecture, mais avec le gros défaut de ce type de témoignage (outre, les très longs passages sur des aspects plus privée), difficile de rentrer dedans sans une contextualisation historique autour de l'unité en question. Et, il est évident que la lecture d'une chronique consacré au 425 Alouette afin de mieux appréhender sa participation au conflit doit permettre de mieux apprécier le témoignage de Gilbert Boulanger.

Et je dois reconnaître que, sauf excellent site internet de Pierre Legacé, j'ai des difficultés à trouver un ouvrage substantiel sur cette escadrille (même, si il est vrai que ce n'est pas forcément un sujet prioritaire pour moi, néanmoins par curiosité).

J'avais vu aussi la mention d'un autre bouquin :
https://mpierrela.wordpress.com/2012/06/04/je-te-plumerai-escadron-425-alouette/

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Combats aériens sur la Corne de l'Afrique (juin 1940 - novembre 1941)
No.615 (County of Surrey) Squadron
Critiques Livres - Revues

http://aviationaoi.com/
avatar
615sqn_Manfred
Flying Officer
Flying Officer

Nombre de messages : 574
Localisation : Dans le froid arctique d'Oslo
Date d'inscription : 07/08/2007

http://aviationaoi.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lectures

Message par 615sqn_Icare le Jeu 21 Juil 2016 - 20:58

bien reçu.
Je regarde combien pour l'envois. Ou je le donne a Hammel quand il va venir au Qc.

Pour le livre il est très bien sauf au début. Un peu fastidieux le pourquoi du comment de la création de l'escadron. Mais après c'est vraiment bien.

Pour l'autre c'est tout l'histoire de la 425 jusqu'à aujourd'hui et pas grand chose sur la WWII.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Respectez votre ennemi, il vous respectera

 
avatar
615sqn_Icare
Flight Lieutenant
Flight Lieutenant

Nombre de messages : 1750
Age : 52
Localisation : Laval, Province de Québec, Canada
Date d'inscription : 02/12/2009

http://cms03.website-start.de/app/141528462/925587239/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lectures

Message par 615sqn_Manfred le Mar 20 Sep 2016 - 13:28

Ma dernière lecture.

GUISNEL Jean, TERTAIS Bruno. Le Président et la bombe. Odile Jacob, 2016. 330 p.

Je précise de suite que je n’ai personnellement pas accroché au livre. Cependant, il a fait l’objet de critiques très positives et il est, en outre, nominé pour le prix Brienne 2016.

Comme le nom l’indique, il ne s’agit évidemment pas de révélations sur la vie amoureuse de nos Présidents de la République, mais d’une analyse sur la doctrine et l’utilisation de l’arme nucléaire en France. L’ouvrage est articulé sur deux parties, la première détaillant la pratique de chaque président relativement à cette arme, tandis que la seconde s’intéresse davantage aux mécanismes et procédures d’utilisation. Concernant cette dernière partie, je suis quelque peu resté sur ma faim. En effet, un certain nombre d’éléments reste des hypothèses basées sur des conversations privées ou l’analyse de déclaration, ce qui est au final assez frustrant. Par ailleurs, les procédures d’utilisations restent assez arides. J’aurais aimé, par exemple, lire quelques témoignages d’anciens sous-mariniers sur les conditions de vie à bord des SNLE ou les exercices de la composante aérienne. Finalement, j’ai parcouru un peu rapidement les pages de cette dernière partie.

La première partie m’a davantage intéressé (mais, c’est probablement aussi mon côté constitutionnaliste). Elle contribue d’abord à réhabiliter la IVe République et ses hommes politiques en rappelant que cette période a été fondatrice pour la France contemporaine. Il apparaît, en effet, que si de Gaulle a largement utilisé cette arme pour symboliser sa conception des relations internationale, ce développement aurait été impossible sans les actions commises avant lui. C’est, en effet, les responsables de la IVe République qui lance le programme nucléaire français dès le début des années 1950, avant d’accélérer les choses suite au désastre de Suez en 1956. On retrouve dans ce prélude les différents éléments de la doctrine française en la matière : celle de l’indépendance au plan international (malgré une courte tentative dans un cadre européen).

Cette conception est évidemment accentuée sous De Gaulle, je n’y reviendrais pas les choses étant connue. À noter, une réflexion intéressante concernant un lien entre l’évolution de nos institutions et l’arrivée de l’arme nucléaire. Cette dernière ne pouvant être déclenchée que par une personne disposant de la plus grande légitimité. D’où la volonté du général de Gaulle d’instituer l’élection du Président de la République au suffrage universel direct suite au référendum inconstitutionnel de 1962. Sur ce point, je pense que les auteurs vont un peu trop loin, ce choix s’expliquant par d’autres raisons, notamment celle pour De Gaulle d’aller jusqu’au bout dans leurs idées constitutionnelles visant à réduire le rôle du Parlement et renforcé l’exécutif notamment le Premier ministre (tout au moins, dans la conception de Michel Debré) et le Président de la République. On connait la suite, motion de censure de l’Assemblée nationale contre le Gouvernement (la seule réussie sous la Vème République), dissolution de cette dernière par le Président de la République, nouvelle élection avec une majorité progaullienne, renomination du même Premier ministre. Si on ajoute la victoire au referendum, de Gaulle et Michel Debré viennent d’instituer la constitution de leurs vœux. Un Président renforcé par la légitimation du Peuple, un Parlement rabaissé (avec une légitimité diluée), un gouvernement responsable devant le Président, et seulement de façon subsidiaire devant l’Assemblée nationale, et l’apparition du fait majoritaire.

Toutefois, on ne peut nier que l’utilisation de l’arme nucléaire sur décision du Président de la République correspond bien à la vision gaullienne du Chef d’État légitimé, même s’il convient de nuancer cet aspect. En effet, il apparaît dans l’étude des procédures de déclenchement du feu nucléaire que la caractéristique majeure est celle des doubles (voir triples) contrôles à chaque étape de la procédure par des personnes voir des corps administratifs différents. J’ai notamment découvert à la lecture que la Gendarmerie, tout au moins une de ces composantes, à un rôle essentiel lors du transport ou de la pause sur les armes des déclencheurs.

Cet aspect de légitimité est, cependant, illustré à plusieurs reprises lors des vacances de pouvoirs suite à la démission de De Gaulle ou à la mort de Pompidou, puisque Alain Poher se voit refuser l’accès à l’arme nucléaire au motif qu’il n’assure que l’intérim de la présidence.

Le second aspect visible de cette doctrine est celui de l’indépendance procurée par son utilisation dans les relations internationales. Il est flagrant sur ce point dans les différentes déclarations officielles refusant de désigner précisément un pays (même si l’arme est programmée essentiellement vers l’URSS) mais aussi d’indiquer l’élément déclencheur de la riposte nucléaire. Une anecdote assez savoureuse est fournie par les auteurs. Il s’agit, en l’occurrence, d’un exercice de l’OTAN, auquel est associée la France, dans les années 1980 sur l’hypothèse d’une attaque du Pacte de Varsovie contre l’Europe de l’Ouest. Au moment, où les forces communistes sont censées traverser un fleuve bien précis d’Allemagne de l’Ouest (désolé, j’ai un trou de mémoire), les Officiers français décident de s’isoler, sans avertir leurs alliés, pour simuler le déclenchement d’une frappe nucléaire tactique sur la zone de front, comme premier avertissement avant une frappe nucléaire stratégique. Ceci, évidemment, sous le regard désapprobateur des autres forces européennes et américaines en présence. Cet épisode permettant d’illustrer la doctrine française, tout au moins jusqu’à François Miterrand inclut. Avec, toutefois, une interrogation sur le cas de VGE, globalement hostile à cette arme, et qui reconnaîtra ultérieurement ne pas savoir s’il aurait été capable de donner l’ordre de déclenchement.

Les années postérieures (malgré un attachement du Président Chirac aux conceptions gaulliennes) sont davantage celles des interrogations entre modernisations de l’armement, abandon de certaines composantes (celle terrestre et pour partie aérienne) et des interrogations en matière de doctrine d’utilisation. Les deux principales caractéristiques étant toujours celles de la non-dénomination des pays visés et de l’élément pouvant provoquer son déclenchement. Cependant, plusieurs changements sont à noter : d’une part la différenciation des pays (en clair, une puissance moyenne menaçant la France ne se verrait offrir qu’une réponse limitée visant le centre décisionnel ou économique du pays soit une sorte de réponse graduelle à l’américaine, tandis qu’une puissance majeure serait confrontée à la vitrification), d’autre part la prise en compte d’un aspect européen dans le périmètre de la dissuasion (globalement, la menace contre un pays de l’Union européenne pourrait être assimilé à une menace directe à la France). Enfin se pose le problème du terrorisme, qui faute d’être constitutif d’un Etat est difficilement analysable.

Le dernier aspect est celui de l’avenir de nos composantes nucléaires dans les années à venir. En effet, nos SNLE arrivent en bout de course, de même qu’une partie de nos vecteurs. D’où des investissements massifs en la matière. Or, ces derniers tombent au mauvais moment puisqu’il entre en concurrence avec une modernisation ou une évolution de nos forces conventionnelles. Ceci dans une situation budgétaire compliquée liée à la crise des finances publiques et à une augmentation des coûts du matériel. Par conséquent, notre prochain Président sera conduit à des arbitrages et des choix essentiels pour l’avenir de nos forces nucléaires et conventionnelles.

Au finale, une lecture assez intéressante en termes d’analyse pour la première partie, réflexion d’autant plus importante à quelques mois de la prochaine élection présidentielle (même si je me doute bien que cet aspect ne sera absolument pas abordé dans le débat). Choix qui sont non-négligeable puisqu’ils ancrent notre positionnement au plan international. Choix d’autant plus important dans une période de grande instabilité et incertitude internationale sur de très nombreux aspects (et pas uniquement le terrorisme).
La sortie du livre, dans ce contexte électoral, n’est probablement pas un hasard et cette première partie remplit parfaitement son rôle en termes de questionnement.

Je suis, par contre, plus réservé sur la deuxième partie qui me donne davantage l’impression d’avoir été ajouté pour faire les pages et donner un aspect plus ludique à l’ouvrage (par exemple, les pages relatives à la valise nucléaire).


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Combats aériens sur la Corne de l'Afrique (juin 1940 - novembre 1941)
No.615 (County of Surrey) Squadron
Critiques Livres - Revues

http://aviationaoi.com/
avatar
615sqn_Manfred
Flying Officer
Flying Officer

Nombre de messages : 574
Localisation : Dans le froid arctique d'Oslo
Date d'inscription : 07/08/2007

http://aviationaoi.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lectures

Message par 615sqn_Manfred le Jeu 6 Oct 2016 - 14:15

Pour information.

Un Hors-Série de Batailles Aériennes vient de sortir.

Consacré au sujet des Kamizkaze japonais.

À noter qu’il s’agit d’une version améliorée d’un numéro sorti en 2002 (j’étais un peu trop jeune à l’époque, donc, je ne peux pas comparer les deux versions pour un avis).

120 pages (environ 90 pages consacrés aux opérations des Kamikazes et 20 pages d’annexes sur les armes employées).

Par contre, l’analyse du phénomène dans la culture japonaise, ainsi que les éléments ayant conduit progressivement vers cette solution sont réduits à 2 pages sans grand intérêt (sur ce point, l’excellent livre de Pierre-François Souyri et Constance Delespaul constitue un très bon complément). Ce numéro de bataille aérienne est principalement accès sur les opérations concrètes, ce qui en fait une bonne lecture en parallèle du livre cité.

http://www.avions-bateaux.com/produit/batailles-aeriennes/2958


A noter, par ailleurs, que le prochain numéro de cette même revue (disponible le 21 octobre) traitera de la seconde partie de la "Non-Stop Offensive".
Par contre, c'est encore du Jean-Louis Roba....

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Combats aériens sur la Corne de l'Afrique (juin 1940 - novembre 1941)
No.615 (County of Surrey) Squadron
Critiques Livres - Revues

http://aviationaoi.com/
avatar
615sqn_Manfred
Flying Officer
Flying Officer

Nombre de messages : 574
Localisation : Dans le froid arctique d'Oslo
Date d'inscription : 07/08/2007

http://aviationaoi.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lectures

Message par 615sqn_Manfred le Lun 24 Oct 2016 - 14:24

Pour information, le livre suivant vient de sortir.

BERNARD Nicolas. La Guerre du Pacifique (1941 - 1945). Tallandier, 2016. 810 p.

Je n'ai pas prévu d'en faire l'achat, le sujet ne m'intéressant pas plus. Mais pour les amateurs, probablement de la très bonne lecture. J'avais énormément apprécié son premier ouvrage consacré au front de l'est (sortie en 2013 ou 2014 ?) car très bien écrit et fournissant une synthèse précise et extrêmement rigoureuse en présentant les différents aspects : politique / idéologique et strictement militaire. Le tout servit par une bibliographie très importante montant toutes les connaissances de l'auteur sur le sujet. Soit un très bon moment de lecture.

Concernant ce second bouquin sur la guerre du Pacifique (et non en Asie comme l'indique le titre et surtout la date de début 1941), les premiers retours semblent très positifs. Donc probablement une très bonne synthèse (650 pages de textes + 100 pour les notes / bibliographies) à conseiller.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Combats aériens sur la Corne de l'Afrique (juin 1940 - novembre 1941)
No.615 (County of Surrey) Squadron
Critiques Livres - Revues

http://aviationaoi.com/
avatar
615sqn_Manfred
Flying Officer
Flying Officer

Nombre de messages : 574
Localisation : Dans le froid arctique d'Oslo
Date d'inscription : 07/08/2007

http://aviationaoi.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lectures

Message par 615sqn_Manfred le Jeu 8 Déc 2016 - 16:38

Salut

Assez rare pour le noter, mais un livre vient de sortir sur le thème des combats en Afrique-Orientale italienne.

STEWART, Andrew. The First Victory: The Second World War and the East Africa Campaign. Yale University Press, 2016. 328 pp.



Je viens juste de recevoir le livre, donc uniquement commencer la lecture. Mais, quelques observations, je ferais en sorte d’en fournir une critique plus complète ultérieurement.

Tout d’abord, il s’agit clairement d’un ouvrage de type universitaire, comme le prouve d’une part le CV de l’auteur et d’autre part l’éditeur. En outre, la consultation de la bibliographie (9 pages + les nombreuses notes) renvoi essentiellement vers ce type d’ouvrages. Il est dommage de ne pas y trouver certains livres — articles provenant davantage de passionnés et non d’universitaires.

Ensuite, comme le titre l’indique, il s’agit d’une analyse de la campagne sous l’angle britannique, ou plus exactement comme l’explique l’auteur sur l’armée britannique, mais aussi la participation essentielle (et souvent négligée dans d’autres livres) de plusieurs membres de l’Empire. La majorité des sources consultées par l’auteur proviennent des archives britanniques, d’ouvrages relatifs aux unités terrestres engagées et des archives sud-africaines, voire du Kenya. Les archives italiennes ne sont pas mentionnées dans la liste des sources. C’est, en outre, confirmé par l’auteur dans son introduction, il laisse l’étude du côté italien à d’autres auteurs. Effectivement, les livres consultés ne sont que les classiques Del Boca ou l’étude de l’Ufficio storico (qui date de 1952). Malheureusement, cette étude ne viendra clairement pas combler ce point. C’est dommage, mais cela confirme aussi le manque criant de documentation et de sources sur les Italiens durant la campagne d’AOI.

Enfin, l’aspect aérien est quasiment voir totalement absent. En tournant rapidement les pages, je n’ai trouvé que de très rares mentions sur l’activité aérienne. Remarques qui sont, par ailleurs, souvent de mauvaise qualité. Je pense notamment à un paragraphe faisant référence « aux obsolètes Bristol sud-africains » (la SAAF n’a jamais employé d’avions de ce constructeur en Afrique de l’Est), ainsi qu’aux « Hartebeeste de la SAAF pilotés par des Rhodésiens du sud » (j’ai déjà expliqué pourquoi le terme de Hartebeeste est pour moi inapproprié et provient davantage d’une mauvaise transcription dans les documents britanniques et qu’il convient d’utiliser celui de Hartbees ; en outre, l’unité de la Southern Rhodesia avait été intégrée auprès de la RAF et non de la SAAF, dans tous les cas, ces derniers n’ont jamais piloté des avions sud-africains). Globalement, on voit clairement à travers d’autres mentions que les connaissances de l’auteur sont très limitées (voire erronées) dès qu’il parle d’aviation, et que cette dernière est la grande absente de l’étude. C’est dommage, car on ne peut négliger le rôle joué par cette dernière dans la réussite de la campagne (notamment lors de l’offensif au sud, que l’auteur cherche pourtant à mettre largement en avant), mais aussi dans les objectifs du commandement britannique. La neutralisation des aérodromes italiens, notamment en Érythrée, était jugée prioritaire pour supprimer tout risque sur la navigation en mer Rouge.


Pour le reste (mais à confirmer à la lecture), le livre semble de grande qualité sur le plan des opérations terrestres, ainsi qu’en expliquant longuement la stratégie britannique (ou plutôt anglo - sud-africaine). De longs développements semblent, en outre, être consacrés à la situation politique du secteur notamment les problèmes de rébellion à Aden (qui obligeront, notamment, la RAF à distraire durant les mois d’octobre à décembre une partie de ces moyens très limités pour mater et rétablir l’ordre dans le Protectorat. Enfin, plus éléments semblent être fournies sur le cas des « Patriotes éthiopiens », ainsi que sur l’élimination des dernières troupes italiennes et tensions orchestrées par le parti fasciste [une population civile italienne non négligeable restant sur place] après novembre 1941.

Dommage, par contre, que les illustrations [photographies] soient faméliques avec environ 10 pages au milieu et la qualité d’impression très moyennes.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Combats aériens sur la Corne de l'Afrique (juin 1940 - novembre 1941)
No.615 (County of Surrey) Squadron
Critiques Livres - Revues

http://aviationaoi.com/
avatar
615sqn_Manfred
Flying Officer
Flying Officer

Nombre de messages : 574
Localisation : Dans le froid arctique d'Oslo
Date d'inscription : 07/08/2007

http://aviationaoi.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lectures

Message par 615sqn_Manfred le Dim 18 Déc 2016 - 17:37

Pour information, une nouvelle revue qui vient de sortir.

Aces, les As de l’Histoire de l’Aviation mondiale.

http://www.aerostories.org/~aerobiblio/article5332.html

Un trimestriel publié par les éditions Heimdal au prix de 11 euros.

J’ai acheté le premier numéro et je reconnais être encore très interrogatif sur cette revue. Le principe est intéressant, une revue non orientée vers les aspects techniques des avions, mais les histoires des pilotes. On trouve, par ailleurs, plus plumes de qualités comme Many Souffan et Jean-Claude Stasi.
Cependant, ma grosse interrogation reste sur le périmètre attribué au terme d’aces : uniquement les pilotes de chasse ou la possibilité de voir un article sur certains grands pilotes de bombardement ou de la lutte antinavires. Et quid des autres pilotes, les 90 % restants, ceux qui n’ont pas multiplié les victoires, ou qui ont eu la malchance d’être sur des secteurs ou des périodes peu favorables aux victoires aériennes (par exemple, dans le cas de la SAAF, la dernière rencontre avec des avions adverses a lieu à la mi-1944, est-ce à dire que la suite des évènements est sans intérêt ?) et finalement de la majorité des aviateurs. Mon inquiétude à travers cette revue est de voir propager l’idée d’une guerre aérienne se résumant à quelques grands as, en oubliant le contenu de la carrière de l’aviateur type. Certes, j’en conviens, c’est surement plus vendeur..., mais aussi quelque peu éloigné de la réalité historique.

Et malheureusement, le sommaire du premier numéro n’est pas très encourageant : on commence avec Marseille (les couvertures Luftwaffe font toujours mieux vendre..., quoique si tu ajoutes un Waffen SS s’est encore mieux...), Don Fentile pour les Américains et Jean Maridor pour parler de la RAF en offrant un petit côté français. Pour l’originalité, on a mieux. Certes, on trouve un article sur un pilote français James Denis de l’Escadrille française de chasse n° 1 (rattaché au No.73 Squadron, un embryon des FAFL avant même leurs créations). Ici, la revue trouve tout son intérêt en faisant découvrir un pilote relativement peu connu.
Pour le reste..., on retrouve Marseille en insistant sur toutes ses qualités surhumaines et rebelles sans aucune remise en cause ou interrogation (tout en faisant de la publicité pour un ouvrage sortant prochainement chez le même éditeur).

Curieux de voir l’évolution ultérieure de cette revue dans les prochains numéros.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Combats aériens sur la Corne de l'Afrique (juin 1940 - novembre 1941)
No.615 (County of Surrey) Squadron
Critiques Livres - Revues

http://aviationaoi.com/
avatar
615sqn_Manfred
Flying Officer
Flying Officer

Nombre de messages : 574
Localisation : Dans le froid arctique d'Oslo
Date d'inscription : 07/08/2007

http://aviationaoi.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lectures

Message par 615sqn_Gil le Lun 19 Déc 2016 - 9:13

Merci Manfred ! (Don Gentile pour le ricain ?)

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Auprès de mon arbre ...
avatar
615sqn_Gil
Squadron Leader
Squadron Leader

Nombre de messages : 6237
Age : 59
Localisation : Aux alentours de Niort
Date d'inscription : 26/10/2005

http://gillesbabin.perso.neuf.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lectures

Message par 615sqn_Manfred le Mer 21 Déc 2016 - 16:55

Pour information, comme je l'ai est indiqué sur mon site internet, si le sujet intéresse certains.

GUSTAVSSON, Hakan ; SLONGO Ludovico. Gladiator Vs. CR.42 Falco (1940 – 1941). Oxford : 2012, Osprey. 80 pp.

Je dois reconnaître ne pas être un très grand fan des livres publiés par Osprey, les sujets étant souvent trop découpés, parfois répétitifs, et souvent trop courts (avec la limite des 80 pages). Résultat, la production de chez Osprey est souvent très inégale par sa qualité. Concernant ce livre, on est clairement dans le très haut de gamme de chez Osprey.

D’abord, les deux coauteurs sont parmi les meilleurs spécialistes du sujet. Le suédois Hakan Gustavsson est notamment l’auteur d’un site internet référence concernant les biplans durant la Seconde Guerre mondiale (pilotes et avions). http://surfcity.kund.dalnet.se/  De son côté Ludovico Slongo est un des grands spécialistes de la Regia Aeronautica en Afrique orientale (en plus d’être fort sympathique pour avoir échangé quelques mails avec lui… avant malheureusement le piratage de mon adresse mail et la perte de tous mes contacts). Ils sont, notamment, aussi coauteurs d’une série de deux volumes sur l’Operation Compass en Afrique du Nord (Dessert Prelude : Operation Compass), dont je conseille vivement la lecture pour sa très grande qualité.

Ensuite, une fois passés les premiers chapitres, relativement intéressant, mais assez classiques consacré à la description technique des avions, ainsi que quelques éléments sur la formation des pilotes, la seconde moitié est consacré aux opérations aériennes proprement dires. La partie strictement relative à l’Afrique de l’Est fait environ huit pages, auxquels il convient d’ajouter deux autres propres à une biographie de l’as italien Mario Visintini. Les informations biographies sont les précises rédigés sur ce pilote en anglais (on peut signaler la publication depuis d’un article de Ludovico Slongo et deux autres autres coauteurs dans la revue Storie Militare, mais uniquement en italien) et corrigent de nombreuses erreurs ou incertitudes. Plus globalement, c’est la remarque que l’on pourrait faire à l’ensemble de la partie consacré à l’Afrique orientale. Il s’agit réellement d’une synthèse de référence sur la Regia Aeroanautica avec une multitude de compléments, corrections et ajouts par rapport aux informations déjà publiées notamment chez Christopher Shores. La seule critique que l’on pourrait faire repose sur le fait qu’il ne soit question que des affrontements entre Gladiator et Fiat CR.42. C’est dommage, car aux vues de la qualité du contenu, on aurait aimé en lire davantage.

A noter que les développements relatifs à l’Afrique du Nord et la Grèce sont de la même qualité en offrant de très bons moments de lectures.

Personnellement, je recommande vivement ce livre pour toute personne qui cherche à découvrir le sujet, car finalement on possède une bonne synthèse en seulement huit pages, quoique spécifique à seulement aspects, ce qui permet de compléter utilement la lecture de Dust Clouds ou Air War East Africa. Cependant, résumer le livre à cet aspect serait une insulte pour les auteurs, car il constitue aussi une référence pour toutes recherches ou approfondissement sur le sujet, car il apporte une véritablement évolution concernant l’appréhension du rôle de la Regia Aeronautica dans le secteur. Une très bonne lecture.





SHORES Christopher. Dust Clouds in the Middle East : The Air War for East Africa, Iraq, Syria, Iran and Madagascar (1940 – 19422). London : Grub Street, 1996, 320 pp.

Cet ouvrage est assez rapide à présenter puisqu’il s’agit, pour moi, de la bible sur les opérations aériennes durant la campagne d’Afrique de l’Est. C’est du Christopher Shores, donc a une présentation jours par jours, très poussés en termes de recherches dans les archives, avec une volonté de présenter l’ensemble des belligérants, et d’une très grande rigueur. À noter, cependant, que même si la partie relative aux opérations en AOI a été rédigée en collaboration avec le Général Corrado Ricci (ancien chef d’escadrille de la 410a Squadriglia), il s’agit essentiellement d’une présentation de l’action des Britanniques et Sud-africains, avec des références régulières à la Regia Aeronautica. Malheureusement, toujours le problème (insoluble) de la destruction des archives italiennes… Dans tous les cas, il s’agit d’une excellente étude approfondie sur le sujet, et la référence absolue pour toutes recherches malgré les quelques critiques à faire sur l’ouvrage. D’abord, il est relativement ancien (1996), ce qui le prive de l’accès récent à certaines archives notamment sud-africaines, ainsi que les nouvelles informations publiées dans des livres récents. Il comporte relativement peu d’informations sur les opérations terrestres et la stratégie des différents belligérants, afin de mettre en perspective les faits aériens, quoiqu’il en fournit néanmoins une synthèse honnête. Enfin, on peut noter quelques erreurs dans la consultation des archives disponibles à l’époque, notamment des problèmes de dates. Mais, sur ce point, on reste sur des problèmes mineurs, comme déjà mentionné à plusieurs reprises dans la chronique des opérations aériennes sur ce site. Le défaut essentiel est davantage l’ancienneté de l’ouvrage (vingt ans), qui impose aujourd’hui au regard des nouvelles informations de compléter ou corriger les événements. Par ailleurs, et comme toujours chez Shores un excellent index regroupant les noms des aviateurs et unités engagés.

Enfin, la campagne d’Afrique de l’Est ne constitue qu’un chapitre (environ la moitié) du livre puisqu’il traite aussi d’autres événements, relativement oubliés de la Seconde Guerre mondiale comme les opérations en Syrie (zone de conflit tristement d’actualité) entre les Britanniques et l’armée de l’air française du régime de Vichy ou de l’opération Inronclad visant Madagascar (sujet déjà traité ici : https://aviationaoi.wordpress.com/la-saaf-sur-madagascar-operation-ironclad-mai-novembre-1942/ ). En conséquence, des très bons moments de lecture.

À noter, par contre, que, malgré mon avis extrêmement positif, je ne conseille pas forcément ce livre aux personnes qui souhaitent uniquement découvrir le sujet pour deux raisons essentielles : la date de publication et surtout la difficulté à trouver le livre à un prix décent. Par contre, pour ceux qui souhaitent approfondir ces opérations aériennes, c’est la référence absolue à consulter.




SUTHERLAND, Jon ; CANWELL Diane. Air War East Africa (1940 – 1941), the RAF versus the Italian Air Force. Barnsley : Pen and Sword, 2009. 192 p.

Après l’ouvrage de Christopher Shores (Dust Clouds…), celui-ci est une suite logique, car on pourrait quasiment le présenter comme une version 2.00 du précédent. En effet, nous ne sommes pas en présence d’un véritable travail de recherche, mais davantage d’une compilation des publications récentes visant à compléter l’excellente étude fournie par Christopher Shores (et Corrado Ricci) en 1996. Effectivement, les deux coauteurs ont bien consulté plusieurs sources ultérieures, quoiqu’on peut regretter l’absence de certains titres. On pense, notamment à celui de Schoeman sur la chasse sud-africaine, les références à James Ambrose Bown (The War of a Hundred Days) étant parfois quelque peu dépassé. Il est même curieux de voir les auteurs cités le livre consacré essentiellement aux opérations terrestres et non celui spécifique à la SAAF du même auteur (A Gathering of Eagles, quoique lui aussi un peu obsolètes). Globalement, ce livre reste très curieux, car il n’est pas mauvais en soi, mais il souffre de gros défauts. En premier lieu, une absence de recherche dans les archives primaires (les auteurs répétant souvent certaines erreurs pourtant faciles à détecter en consultant les ORB par exemple) et une actualisant des données sans toutefois prendre en compte l’ensemble de la littérature récente voir en oubliant certains classiques (même si parfois, on a l’impression que les auteurs ont consulté les informations, mais non cités, la très courte bibliographie : uniquement 15 références, sans aucune archive, est criante. En second lieu, sur le plan de l’analyse la réflexion est des plus réduites, il est dommage de reprendre encore cet argument de l’occasion ratée des Italiens pour une offensive au Soudan…, tandis que l’influence politique du Premier ministre Jan Smuts est quasi-absente. Enfin, le livre n’apporte strictement aucune nouvelle information non déjà publiée [ou en provenance d’une littérature plus confidentielle] et ne corrige aucune erreur provenant des publications antérieures. Pourtant, l’ensemble n’est pas mauvais. L’écriture est facile à lire [notamment pour un non-anglophone], les principales opérations aériennes sont décrites correctement, plusieurs éléments sont fournis sur les aspects terrestres.

En résumé, ce livre est, pour moi, probablement celui qu’il convient de conseiller au lecteur qui souhaite découvrir les combats aériens en Afrique-Orientale italienne. En effet, il disposera d’un livre récent, facile à trouver pour un prix convenable [voir même pour seulement quelques euros en version numérique sur le site de l’éditeur] avec une synthèse très honnête et relativement claire pour appréhender les événements. Par contre, on peut difficilement s’orienter sur ce livre pour aller plus loin en raison de l’absence de tout travail de recherche dans les archives et de l’absence de toutes références bibliographiques [sauf une courte et ridicule liste de 15 références, dont certaines très discutables, en fin d’ouvrage].


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Combats aériens sur la Corne de l'Afrique (juin 1940 - novembre 1941)
No.615 (County of Surrey) Squadron
Critiques Livres - Revues

http://aviationaoi.com/
avatar
615sqn_Manfred
Flying Officer
Flying Officer

Nombre de messages : 574
Localisation : Dans le froid arctique d'Oslo
Date d'inscription : 07/08/2007

http://aviationaoi.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lectures

Message par 615sqn_Manfred le Dim 1 Jan 2017 - 16:33

SALT, Beryl. A Pride of Eagles – The Definitive History of the Rhodesian Air Force (1920 – 1980). Weltevredenpark : Covos Day Books, 2001. 1002 pp.



Il convient de préciser de suite qu’il existe une version plus récente de cet ouvrage chez l’éditeur Helion and Compagny – 2015 et disponible à un prix plus réduit. Les deux versions ne présentent aucune différence notable sur le contenu.

Le livre est consacré à l’histoire de la Rhodesian Air Force (aujourd’hui le Zimbabwe) depuis les premières discussions budgétaires et la création d’une Air Section en novembre 1935 auprès du 1st Battalion Rhodesia Regiment, jusqu’à l’arrivée de Robert Mugabe au pouvoir, en 1980, et la transformation de la Rhodesia en Zimbabwe. Si certains éléments sur l’aviation civile sont signalés, il convient sur ce point de se diriger davantage vers l’ouvrage suivant : PHILLIPS, N.V. (Squadron Leader). Bush Horizons, the Story of Aviation in Southern Rhodesia (1896 – 1940). Harare : Air Force Association, 1998. 194 pp. Ouvrage malheureusement très difficile à se procurer. Le livre est essentiellement consacré à la période post — 1945 qui concerne les deux tiers du contenu et plus particulièrement la Rhodesian Bush War. Je ne reviendrais pas dessus, même si j’en conseil vivement la lecture aux personnes s’intéressant à l’histoire de l’aviation militaire en Afrique. Le livre contient énormément de détails, d’anecdotes diverses, et de témoignages. Il doit, cependant, être complété par les deux livres suivants pour fournir un cadre complété sur la Rhodesian Bush War : GELDENHUYS, Preller. Rhodesian Air Force Operations : With Air Strike, Peysoft Publishing, 2016 et PETTER-BOWYER, P.J.H. Winds of Destruction. 30 Degrees South.

Pour revenir sur la période qui nous intéresse, l’auteur traite des trois Squadrons liées à la Rhodesia, en l’occurrence les No.44, 237 et 266 (Rhodesia) Squadron, quoiqu’en pratique seul le second peut réellement être considéré comme Rhodésiens. Le No.237 (Rhodesia) Squadron est, en effet, crée en avril 1940 sur la base du No.1 Squadron Southern Rhodesian Air Force, la colonie n’ayant pas les moyens de gérer l’unité aérienne dans un cadre de guerre. Le Squadron est, alors, basé au Kenya depuis juin 1939 dans le cadre des accords de défense de l’Empire britannique. L’unité est équipée qu’une collection de biplans Hawker Hart et Audax pour collaborer avec les troupes au sol. L’historique du No.237 (Rhodesia) Squadron est consacré dans une série de chapitres dont trois spécifiques aux opérations en Afrique de l’Est. Le premier (The first in the field) concerne le déploiement au Kenya et la transformation sous forme d’un Squadron lié à la RAF. Le second (First loss in the desert) décrit les premiers vols le long de la frontière Kenya — Éthiopie — Somalie suite à l’entrée en guerre de l’Italie. Enfin, la troisième (The East African Campaign : June 1940 – november 1941) ne pose guère de question sur son contenu et s’intéresse essentiellement au déploiement soudanais à partir de septembre 1940. Certes, le contenu manque clairement de détails (environ 15 – 20 pages) pour appréhender réellement la participation de l’unité. Il est vrai qu’opérant principalement en collaboration avec les troupes au sol, la majorité de ses missions sont relativement discrètes et souvent répétitives, ce qui empêche de pouvoir en rendre la lecture attractive. Toutefois, l’auteur apporte un certain nombre d’informations totalement absentes dans les autres publications relatives à l’Afrique de l’Est, son rôle aérien conduisant souvent à l’oublier. La présence de nombre extrait provenant de l’ORB du Squadron prouve, en outre, un travail s’appuyant sur les sources primaires. En outre, on trouve de nombreux témoignages du Pilot Officer Eric Smith, notamment des extraits de son logbook, ce qui permet de rendre la lecture assez vivante. D’autres extraits trouvent leur origine dans le Rhodesian Herald et quelques autres documents d’anciens membres. On notera aussi plus cartes pour situer géographiquement les lieux, ainsi que quelques photographies.

En conclusion, il est très difficile de conseiller ce livre à une personne souhaitant simplement découvrir les opérations aériennes en Afrique orientale, car la partie correspondante est très réduite (environ 20 pages sur les 1 000). Toutefois, ces dernières sont particulièrement intéressantes pour fournir une synthèse sur l’activité du No.237 (Rhodesia) Squadron. Plus qu’une synthèse, il s’agit réellement d’un contenu relativement inédit par rapport aux autres publications, et qui s’appuie sur des documents primaires (archives) et témoignages. Il est, donc, incontournable pour tout travail approfondi sur le sujet. En outre, le reste de l’ouvrage est d’une très bonne qualité et très agréable à lire que ce soit sur la participation des trois Squadrons à la Seconde Guerre mondiale ou l’historique de la Rhodesian Air Force durant la période post 1945 – 1980.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Combats aériens sur la Corne de l'Afrique (juin 1940 - novembre 1941)
No.615 (County of Surrey) Squadron
Critiques Livres - Revues

http://aviationaoi.com/
avatar
615sqn_Manfred
Flying Officer
Flying Officer

Nombre de messages : 574
Localisation : Dans le froid arctique d'Oslo
Date d'inscription : 07/08/2007

http://aviationaoi.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lectures

Message par 615sqn_Manfred le Mar 3 Jan 2017 - 20:59

Salut

Encore un nouveau livre sur les opérations aériennes en Afrique Orientale, cette fois en Italien.

FERRARA, Orazio. La Regia Aeronautica nella Campagna del Somaliland (3 - 19 Agosto 1940). Roma : IBN, 2016. 188 pp.



À noter que contrairement à certains livres de cet éditeur, il est uniquement en Italien et non une version bilingue anglaise — italien.

Pour le reste, j’ai tourné rapidement les pages (reçu seulement aujourd’hui) et je suis très mitigé. La moitié des photos ne concernent pas directement le sujet (la conquête de la Somalie britannique par les Italiens), mais davantage la RAF et SAAF au Soudan et Kenya avec notamment des légendes très discutables. Pour faire simple, tous les avions et pilotes sud-africains sont des « avieri inglesi » ou « con i colori inglesi » (un peu problématique, par exemple, pour les Ju.86 du No.12 (SAAF) Squadron). Autre exemple la photo du Lieutnant Adrian M. Colenbrander devant un Gloster Gladiator du No.2 (SAAF) Squadron basé à Wajir (Kenya) avec une légende : « Somaliland, relax di piloti inglesi ». Il est, par ailleurs, assez gênant de voir le Premier ministre sud-africain Jan Smuts signalé comme un officiel anglais..., lorsqu’on sait son impact politique dans la conduite des opérations en AOI. Je ne continue pas, car la quasi-totalité des photographies présente des gros problèmes de légendes.
À défaut, on a au moins quelques photographies relatives à la Regia Aeroanutica.

On note encore quelques petites erreurs dans l’ordre de bataille de la RAF, notamment le No.2 (SAAF) Squadron avec des Hartbees (point positif, l’auteur utilise le terme le plus cohérent pour nommer cet appareil).

Concernant le résumé des opérations de la Campagne du Somaliland au jour par jours..., là encore le résultat est très mitigé. L’auteur traite d’un certain nombre d’opérations aériennes qui n’ont strictement rien à voir avec le sujet (le titre porte sur la Somalie britannique et non l’Afrique Orientale). Par exemple, des bombardements des Wellesley contre Massawa ou une collision aérienne entre deux Hawker Fury sud-africains au Kenya). Cependant, le texte apporte quelques précisions sur l’action de la Regia Aeronautica par rapport à l’ouvrage plus classique de Shores. De même, on trouve quelques extraits du « Bolletino di guerra del Comando Supremo italiano ». Il reste dommage que ces informations soient un peu noyées dans d’autres traitants des opérations aériennes propres au Soudan/Érythrée et au Kenya.

Au finale, le livre ne semble pas mauvais. Il faut encore que je l’explore davantage, mais il va très probablement m’apporter quelques compléments concernant des noms de pilotes, identifications d’avions et autres précisions sur l’activité de la Regia Aeroanutica. Malheureusement, il comporte aussi plusieurs très gros défauts notamment les photos très mal légendées, ainsi que plusieurs erreurs qui semblent montrer un manque de connaissances sur le sujet. Je reste vraiment très mitigé sur ma première lecture, et j’ai du mal à déterminer s’il convient de conseiller ou non ce livre.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Combats aériens sur la Corne de l'Afrique (juin 1940 - novembre 1941)
No.615 (County of Surrey) Squadron
Critiques Livres - Revues

http://aviationaoi.com/
avatar
615sqn_Manfred
Flying Officer
Flying Officer

Nombre de messages : 574
Localisation : Dans le froid arctique d'Oslo
Date d'inscription : 07/08/2007

http://aviationaoi.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lectures

Message par 615sqn_Manfred le Dim 15 Jan 2017 - 18:43

Salut

Ma dernière lecture

HORGAN, Justin ; CUMMINS, Paddy : Luftwaffe Eagles over Ireland.

Comme j'avais vu ce bouquin cité à plusieurs reprises sur certains forums, et le côté exotique du sujet (au moment, où je prépare des vacances en Ireland pour l'été prochain). J'avais, par ailleurs, déjà lu un bouquin consacré à l'aviation militaire irlandaise (O'MALLEY, Michael C. Military Aviation in Ireland : 1921 - 1945). Donc, je reconnais avoir été légèrement attiré par ce livre.

Au final, après lecture, je suis très embêté, car le livre ne m'a finalement absolument pas intéressé, et je pense le revendre. Je suis embêté, car le livre est de grande qualité. Un beau papier, plein d'illustration (documents des différents aviateurs concernés, extrait des rapports irlandais de l'époque ou des ORB des Squadrons de la RAF, extrait de la presse, des jolies photos des lieux actuels des "crashes et atterrissages"), une présentation très agréable (sauf, le texte non justifié, c'est moche pour les yeux).
Le texte est constitué d'environ 20 chapitres racontant chacun l'histoire d'un de ces avions allemands (si j'ai bien compris, tous ne sont pas présentés notamment lorsque les informations sont quasi-inexistantes). Avec en général, pas mal de détails relatifs au vol de l'avion allemand, aux événements côté RAF lorsqu'il y a eu interception, le déroulement de l'atterrissage forcé en Ireland et la chaîne d’événement jusqu'à l'internement). Là encore, je n'ai aucune critique, c'est très complet et parfaitement illustré.

Mais, je n'ai absolument pas accroché au livre, et j'ai rapidement tourné les derniers chapitres en regardant les photos.

J'ai regrettais le faible nombre de témoignages que ce soit les aviateurs allemands ou les Irlandais en contact avec eux. J'aurais aimé en savoir plus sur les conditions de vie dans le camp d'internement (malgré le témoignage d'un de ces Allemands avec des conditions qui semblent avoir été très agréables), ainsi qu'en savoir plus sur les rapports avec la population irlandaise puisqu'il semble avoir été nombreux et facile aux vues des informations. De même, l'auteur présente rapidement les différents moyens d'observations et de vigies en Ireland, mais j'aurais là encore aimé en apprendre davantage sur l'organisation mise en place pour géré la neutralité et pourquoi pas sur l'état de l'aviation militaire d’Irlande. Soit finalement des informations qui ne correspondent probablement pas au titre du livre et son objectif.

Dans tous les cas, même si je n'ai pas réellement accroché à la lecture, l'ouvrage est de grande qualité que ce soit sous la forme et le fond, et il intéressera probablement d'autres personnes (je n'ai probablement pas assez réfléchi avant l'achat).

http://www.horganpress.com/store/p1/shop

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Combats aériens sur la Corne de l'Afrique (juin 1940 - novembre 1941)
No.615 (County of Surrey) Squadron
Critiques Livres - Revues

http://aviationaoi.com/
avatar
615sqn_Manfred
Flying Officer
Flying Officer

Nombre de messages : 574
Localisation : Dans le froid arctique d'Oslo
Date d'inscription : 07/08/2007

http://aviationaoi.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lectures

Message par 615sqn_Manfred le Lun 23 Jan 2017 - 16:28

onjour,

Dernière lecture.

CLARK, Owen. Under Their Own Flag: A History of 47 Squadron 1916-1946. Fighting High Ltd, 2016. 160 pp.




Je reconnais avoir acheté l'ouvrage essentiellement pour la partie relative à la participation du No.47 (RAF) Squadron aux opérations aériennes en Afrique orientale. Sur ce point, le livre n'apporte pas grand-chose, le texte étant essentiellement une synthèse (de bonne qualité) des publications existantes sur le sujet. Je n'ai pas relevé d'informations nouvelles. À noter, par contre, plusieurs photographies des Wellesley probablement inédites (en tout cas, je ne l'ai avais jamais vu), ainsi que quelques éléments intéressants (notamment un poème rédigé par l'un des pilotes en référence aux événements du 13 octobre 1940.

Le reste du livre est, par contre, très, intéressant notamment, la période relative à la WWI (le Squadron ayant été basé sur le front d'Orient), puis la participation à la Guerre civile russe en appuie aux troupes des "Blancs" dans le sud. Cette partie constitue probable le centre de l'ouvrage et des recherches de l'auteur avec beaucoup de détails. Ne connaissant pas réellement le sujet de l'appui britannique, je ne serais en dire davantage sur le fond. Mais, en tout cas très instructif à lire.

Pour le reste, on peut noter quelques pages relatives aux opérations en Méditerranée Orientale et notamment liées aux événements dans le Dodécaèdre et l'île de Kos, ainsi que sur la participation à la campagne de Burma.

Dans l'ensemble, le texte est de qualité, avec pas mal de détails sur les missions. À noter, cependant, qu'on reste sur un texte de synthèse avec un certain éloignement vis-à-vis des pilotes et autres membres du Squadron, dont on ne dispose jamais réellement, d'une liste, n'étant cité que lors des événements choisis par l'auteur. De même les témoignages sont quasi-inexistants. On reste assez loin des deux pavés de Steve Brew consacré au No.41 Squadron.

Concernant la forme, je suis par contre très mitigé. Certes, le papier est agréable au touché, les photos sont très bien imprimées. Par contre, je suis désolé, mais, le texte réparti en trois colonnes sur chaque page avec une police inférieure à 12 (peut-être du 10 ?), c'est parfois assez désagréable pour la lecture...

De même, il est dommage de ne pas avoir une réelle bibliographie, une dizaine de sources étant pour moi insuffisante (surtout lorsque les 3/4 sont relatives à l’aventure russe). Pareil, pour les notes de pas de page (ou en fin d'ouvrage) presque absente. Cette double absence me gène toujours afin de pouvoir évaluer le travail de recherche effectué par l'auteur.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Combats aériens sur la Corne de l'Afrique (juin 1940 - novembre 1941)
No.615 (County of Surrey) Squadron
Critiques Livres - Revues

http://aviationaoi.com/
avatar
615sqn_Manfred
Flying Officer
Flying Officer

Nombre de messages : 574
Localisation : Dans le froid arctique d'Oslo
Date d'inscription : 07/08/2007

http://aviationaoi.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lectures

Message par 615sqn_Manfred le Lun 13 Mar 2017 - 9:48

Pour ceux qui ont raté la première édition, Lela Presse vient de publier le premier volume de la nouvelle édition de "Samourai sur Porte-Avions".

Comme l'indique le nom, une étude sur l'aéronavale japonaise.



http://www.avions-bateaux.com/produit/les-livres/3079

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Combats aériens sur la Corne de l'Afrique (juin 1940 - novembre 1941)
No.615 (County of Surrey) Squadron
Critiques Livres - Revues

http://aviationaoi.com/
avatar
615sqn_Manfred
Flying Officer
Flying Officer

Nombre de messages : 574
Localisation : Dans le froid arctique d'Oslo
Date d'inscription : 07/08/2007

http://aviationaoi.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lectures

Message par 615sqn_Manfred le Dim 16 Juil 2017 - 17:52

Salut

Pour information, ma dernière lecture.

BERNARD, Nicolas. La guerre du Pacifique (1941 - 1945). Tallandier, 2016. 803 p.


J'avais déjà tout particulièrement apprécié l'ouvrage précédant de l'auteur (La guerre Germano-Soviétique), mais j'étais un peu hésitant sur celui-ci : le front Asiatique / Pacifique me passionnant assez peu. Néanmoins, une fois de plus, j'ai cédé une impulsion d'achat incontrôlé.

Globalement, le livre comporte les mêmes points positifs que le précédent. Tout d'abord, l'auteur possède une maîtrise impressionnante de l'écriture : un mélange entre le style juridique Conseil d'Etat, et celui plus littéraire, résultant en une lecture très agréable et limpide. Un esprit synthétique qui permet à l'auteur de passer rapidement entre les différents belligérants, du récit d'un affrontement aux réflexions stratégiques en passant par les aspects politiques, le tout sans aucune lourdeur. Un appareil scientifique de très haut niveau : environ 100 pages de notes, 60 pages de bibliographies comportant des ouvrages universitaires, de la littérature plus grand public ou de passionnés, le tout en anglais, français et japonais. On a vraiment l'impression que l'auteur a fait le tour de l'essentiel de la littérature sur le sujet (très impressionnant, si il a tout lu). Enfin, on note une très grande impartialité dans les propos : les japonnais ne sont pas les grands méchants et les USA les défenseurs de la libertés. Certes, la lourde responsabilité du Japon et des dirigeants est largement présentes, mais l’auteur procède aux nuances nécessaires et un esprit critique sur les différents belligérants.

Pour le reste, sans entrer dans le détail car il y aurait trop à dire sur ce gros pavé, il ne faut pas chercher ici un ouvrage d'histoire strictement militaire. Les combats / batailles sont rarement approfondie, sauf quelques cas particuliers. Par exemple, Iwo-Jima est résumé en une page, Midway une dizaine.
On est davantage sur une histoire du conflit à travers ses aspects politiques - diplomatiques - stratégiques voir sociales. En passant par le Japon, les USA, les britanniques, mais aussi des très longs développement sur la Chine nationaliste. Avec toujours une maîtrise de haut vol pour passer d'un point de vue à l'auteur, d'une thématique..., toujours avec une écriture époustouflante.
L'auteur n'hésite pas à déconstruire certains mythes avec des vrais découvertes. Il est vraiment agréable de voir aujourd'hui des auteurs français qui apporte une approche nouvelle de la Seconde Guerre Mondiale (comme le cas notamment pour l'Afrique du Nord) loin des clichés régulièrement véhiculés.

J'aurais énormément d'autres précisions à apporter, mais il serait dommage de tout dévoiler ici.

Uniquement un conseil à tous. Quelque soit votre intérêt pour la Guerre du Pacifique / ou Asiatique (car malgré le titre de l'ouvrage, l'auteur y consacre une large part), vous devez obligatoirement acheter ce livre.
Pour seulement 30 euros, vous avez une synthèse somptueuse sur le sujet, et qui se lit comme un roman captivant. Une fois commencé la lecture, impossible de reposer le livre, et les 650 pages paraissent bien peu. Assurément une référence absolue à lire et posséder dans sa bibliothèque.

Je répété encore une dernière fois : VOUS DEVEZ IMPÉRATIVEMENT ACHETER CE LIVRE (et accessoirement son précédent sur la guerre germano-soviétique). Parfait pour lire sur la plage.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Combats aériens sur la Corne de l'Afrique (juin 1940 - novembre 1941)
No.615 (County of Surrey) Squadron
Critiques Livres - Revues

http://aviationaoi.com/
avatar
615sqn_Manfred
Flying Officer
Flying Officer

Nombre de messages : 574
Localisation : Dans le froid arctique d'Oslo
Date d'inscription : 07/08/2007

http://aviationaoi.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lectures

Message par 615sqn_Manfred le Dim 30 Juil 2017 - 17:14

Pour information.

Le nouveau Bataille Aérienne.

1917 - LA GRANDE GUERRE. Du Chemin des Dames aux Flandres : L'Impasse.

C'est David Méchin, donc à acheter les yeux fermées, c'est de la grande qualité en perspective.

http://www.avions-bateaux.com/produit/batailles-aeriennes/3278

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Combats aériens sur la Corne de l'Afrique (juin 1940 - novembre 1941)
No.615 (County of Surrey) Squadron
Critiques Livres - Revues

http://aviationaoi.com/
avatar
615sqn_Manfred
Flying Officer
Flying Officer

Nombre de messages : 574
Localisation : Dans le froid arctique d'Oslo
Date d'inscription : 07/08/2007

http://aviationaoi.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lectures

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum